12:20 - Mardi 12 novembre, 2019

- 14. Rabīʿ al-Awwal 1441

Adoucir nos cœurs Souscrire à

La crainte et l’espoir

On rapporte, dans les deux Sahih, d’après le hadith transmis par Abou Hourayra que le Prophète, que Dieu lui accorde la grâce et la paix, a dit : Dieu, Exalté et magnifié soit-Il, a dit : « Je suis selon l’opinion que Mon serviteur se fait de moi ». Dans une autre version : « Qu’il pense de…
Lire la suite »

Réguler son appetit

Le besoin naturel de manger peut, s’il est excessif, avoir des conséquences désastreuses dans la vie du musulman. C’est, d’ailleurs, à cause de cela qu’Adam, que la paix soit sur lui, fut expulsé du paradis. C’est de l’excès alimentaire que procède l’appétit sexuel et le désir matériel excessifs ainsi que beaucoup de défauts qui proviennent de…
Lire la suite »

La pureté du cœur

 (…) Sachons que le cœur est la partie la plus noble de l’homme. Il connait Dieu, œuvre pour Lui, chemine vers Lui, jouit de Sa proximité et du dévoilement de ce qu’Il a auprès de Lui. Les autres organes et membres sont ses valets et ses domestiques dont le cœur se sert comme les rois se…
Lire la suite »

Les trois degrés du jeûne

Le jeûne comporte trois degrés : le jeûne des gens du commun (non instruits religieusement), le jeûne des gens de l’élite (instruits religieusement) et le jeune de l’élite de l’élite (les savants). Pour ce qui est du jeûne des gens du commun, il consiste à s’abstenir de manger, de boire et d’avoir des rapports conjugaux. Quant…
Lire la suite »