13:32 - Jeudi 19 avril, 2018

- 3. Shaʿbān 1439

Mohamed Rasoul Allah


Miséricorde pour les mondes tu fus et tu demeures dans la postérité,

Orphelin de père, puis de mère, dès ton jeune âge, les dures épreuves tu as traversées,

Hanif, tu fus naturellement, à la recherche de Ton Seigneur ; le culte des idoles tu abhorrais,

Acharné tu as été pour prêcher la Parole d’Allah et pour défendre ta vie durant la vérité,

Moïse sur le Sinaï, des siècles auparavant, t’avait d’ores et déjà annoncé,

Et Jésus fils de Marie à ses apôtres fit part de l’imminence de ton arrivée,

Dans son cantique Salomon lui-même chantait l’éclat de ta renommée,

***

Roi ou serviteur, toi le Prophète et Messager, tu fis le choix de l’humilité,

Affirmant avec force et bravoure, face aux armées du diable, le dogme de l’Unicité,

Sang, larmes et sueur, peine et peur, tu connus arpentant le chemin de ton Seigneur l’Exalté,

Offrant ta personne, ton honneur et ta vie entière pour le salut des Génies et de l’humanité,

Ultime Testament, le Coran, Parole d’Allah, dans ton coeur pur fut déposé,

Lis au Nom de Ton Seigneur le Très Noble ! dans la grotte de Hira en fut le premier verset révélé,

***

Accompagné de Gabriel, ton ami et instructeur, Ses Paroles, tu t’empressais de répéter,

Léguant aux peuples du monde, la guidée de ton exemple et du Livre que tu as apporté,

Louanges et gloire à Celui qui t’a béni et doté de toutes les qualités,

Aimé du Tout Puissant, du Très Miséricordieux, qui t’a promis honneurs et félicité,

Homme exceptionnel, Mohammed ; qu’Allah t’accorde salut et paix à tout jamais et pour l’éternité !


Rubrique: Poèmes