23:14 - Mardi 11 août, 2020

- 21. Dhū al-Ḥijja 1441

Les trois degrés du jeûne


Le jeûne comporte trois degrés : le jeûne des gens du commun (non instruits religieusement), le jeûne des gens de l’élite (instruits religieusement) et le jeune de l’élite de l’élite (les savants). Pour ce qui est du jeûne des gens du commun, il consiste à s’abstenir de manger, de boire et d’avoir des rapports conjugaux. Quant au jeûne des gens de l’élite, il consiste à empêcher le regard, la langue, la main, le pied, l’ouïe, la vue et l’ensemble des membres de commettre des péchés. S’agissant du jeûne de l’élite de l’élite, il s’agit du jeûne du cœur devant les basses ambitions et des idées qui éloignent de Dieu pour cesser totalement de s’intéresser à tout ce qui est autre que Dieu. Il reste que parmi les règles de convenance dans le jeûne des gens de l’élite, il y a le fait de baisser le regard, de retenir la langue devant tout ce qui est nuisible comme paroles interdites, répréhensibles ou inutiles, et de surveiller le reste des membres.
Il est donc indispensable pour nous de souhaiter jeûner comme le faisaient ces derniers, en espérant ainsi l’agrément de Dieu. Ainsi, Abou Houreyra rapporte que le Messager de Dieu, que le salut et la paix soient sur lui, a dit : Quand l’un de vous jeûne, qu’il s’abstienne d’être grossier et d’être insolent. Et lorsque quelqu’un l’insulte ou le provoque, qu’il dise tout simplement qu’il jeûne [Al Boukhari & Mouslim]. Il rapporte également que le Prophète a dit : Le jeûneur qui ne renonce pas au mensonge, Dieu n’a nul besoin de le voir renoncer de manger et de boire  [Al Boukhari].

[Extrait du Concis de Ihyâ' 'Ulûm al-Dîn de l'imam al-Ghazâli]


Rubrique: Adoucir nos cœurs