7:41 - Lundi 23 juillet, 2018

- 10. Dhū al-Qaʿda 1439

Le Coran, la Sounnah… & la raison


Ibn Al Qayyim dit de la raison : « C’est grâce à elle que l’on connaît Allah, Ses Noms, les Attributs de Sa perfection, et les caractéristiques de Sa Majesté. C’est par elle que les croyants ont cru en Ses Livres, en Ses messagers, en Sa rencontre et en Ses anges. C’est grâce à elle que sont connus les Signes de Sa Seigneurie, les preuves de Son unicité, et les miracles de Ses messagers. C’est grâce à elle que sont appliqués Ses ordres et évités Ses interdits. C’est grâce à elle que l’on a réfléchi aux conséquences des actes et que l’on a pu œuvrer selon les implications de ses intérêts. C’est elle qui résiste aux passions et défait son armée (…) Elle incite aux belles vertus, préserve de la vilénie. Elle perce les significations et saisit les choses obscures. (…) Allah élève celui qui fait usage de sa raison vers la demeure des rois ».

Aïcha a dit ainsi : « Bonheur à celui à qui Allah a donné l’intelligence ».

Wahb Ibn Mounabih a dit : « (…) Satan n’a jamais autant de difficulté que lorsqu’il s’attaque au croyant intelligent. Il peut dominer sans problèmes cent personnes limitées, mais avec le croyant intelligent il n’arrive pas à atteindre ses objectifs (…) Allah n’a jamais été adoré avec un moyen meilleur que la raison ».

Mouadh Ibn Jabal a dit : « Si l’homme intelligent commet des centaines de péchés, il arriverait certainement à s’en débarrasser et à obtenir le salut, tandis que la personne qui ne raisonne pas peut accomplir des centaines de bonnes actions sans en tirer profit (…) L’intelligent est poussé par sa raison à se repentir après ses erreurs, tandis que le stupide risque, par son manque de raisonnement, de corrompre ses œuvres ».

Al Hassan Al Basri a dit : « l’individu ne peut atteindre la perfection dans sa religion que lorsque sa raison est parfaite. Tout croyant qu’Allah a comblé de l’intelligence a été sauvé grâce à elle ».

On demanda à Abdallah Ibn al Moubarak quelle était la meilleure chose dont l’individu puisse jouir après la religion, il répondit : « la raison ».

Certains savants ont dit : « lorsqu’Allah a fait descendre Adam sur terre, Gabriel lui apporta trois choses : la religion, la bonne éducation, et la raison en lui intimant de choisir l’une d’entre elles. « Ô Gabriel, lui aurait dit Adam tendant ses mains vers la raison, je n’ai jamais vu quelque chose de meilleur excepté au Paradis ». Gabriel demanda à la religion et à la bonne éducation de remonter, mais celles-ci objectèrent : « Nous avons reçu l’ordre d’Allah d’être avec la raison là où elle sera ». Elles demeurèrent donc avec Adam. » Ibn Al Qayyim commente ce récit en disant : « Ces trois dons sont les meilleurs choses qu’Allah puisse accorder à ses serviteurs pour les honorer… ».

L’auteur conclut en disant : « il a également été dit qu’Allah n’a point accordé à un homme de don meilleur que la raison et la bonne éducation, qui sont la beauté de l’être… »

Extrait de rawdat al mouhibbin


Rubrique: Bien comprendre l'Islam