12:19 - Mardi 12 novembre, 2019

- 14. Rabīʿ al-Awwal 1441

Se rappeler de l’Autre Vie


 

 

Ibrahim Ibn Bashar raconte : ‘Je marchais en compagnie d’Abou Youssouf Ghassouli sur le chemin en direction de Damas, quand brusquement il fut accosté par un homme, qui le salua et lui demanda : ‘Abou Youssouf ! donne-moi un conseil édifiant, que je garderai de toi !’ Il se mit alors à pleurer, et il lui dit ceci : ‘Saches mon ami ! que les nuits et les jours qui se succèdent et s’écoulent amèneront rapidement la décrépitude de ton corps, la disparition de ta vie, et l’accomplissement final du délai qui t’a été assigné ! Il faut donc, mon ami ! que tu ne sois pas tranquille et que tu ne te sentes pas en sécurité avant de savoir quels seront ton lieu de séjour et la résidence qui t’est destinée, et pas avant de savoir si ton Seigneur est mécontent de toi en raison de tes transgressions et de tes négligences, ou s’Il est satisfait de toi en raison de Sa faveur et de Sa miséricorde. Fils d’Adam ! Faible créature que tu es ! Semence hier et cadavre demain. Et si tu te contentes de cette situation, tu seras repoussé, et connaissant la Vérité tu éprouveras des regrets, mais au moment où ces regrets, ne te serviront plus à rien.’

 

L’Anthologie du renoncement al Bayhaqi.


Rubrique: Adoucir nos cœurs