12:20 - Mardi 12 novembre, 2019

- 14. Rabīʿ al-Awwal 1441

Sagesses d’al Hassan al Basri


Al-Hassan rapporte le récit suivant que lui avait conté son père Hammad (vraisemblablement Ibn Salama) : A mon arrivée à Basra, je demandais a Marhoum al-Attar s’il restait encore quelqu’un de ceux qui avaient participé aux réunions de Hassan al Basri. Il m’indiqua un Sheikh que j’allai trouver et à qui j’adressai cette prière : S’il te plait, pourrais-tu me transmettre quelques propos de Hassan que je retiendrai de lui pour mon édification personnelle. Il me répondit queHassan avait coutume de dire ceci : O fils d’Adam ! Embryon tu as été hier, cadavre tu seras demain ; et entre temps, les épreuves t’étrilleront les flancs, à toi tout comme aux autres ! L’homme qui reste sain, c’est celui qui échappe aux maladies qu’engendrent les péchés, et l’homme qui demeure pur, c’est celui que les fautes ne viennent pas souiller. Plus on pense à la vie future, plus on oublie [les futilités de] celle d’ici-bas, et ceux qui oublient le plus l’autre vie, ce sont ceux qui pensent le plus à [la parure inutile de] la vie de ce monde. L’homme qui est au service de Dieu, c’est celui qui s’abstient du mal ; l’homme clairvoyant c’est celui qui décèle ce qui est illicite et qui ne s’en approche pas ; et l’homme intelligent, c’est celui qui a présent à l’esprit le jour de la Résurrection et qui n’oublie pas les comptes qui lui seront demandés.

Extrait de L’Anthologie du renoncement de l’Imam Al Bayhaqi

 


Rubrique: Adoucir nos cœurs