12:19 - Mardi 12 novembre, 2019

- 14. Rabīʿ al-Awwal 1441

Réciter le Coran


Nous avons déjà abordé, il y a quelques mois de cela, la vie et l’œuvre prolifique de l’Imam Al Nawawi, homme sincère, ascète et savant dévoué. Parmi les sciences bénies et bénéfiques que l’imam a léguées à la postérité est le livre Al Tibyan fi adab hamalat-i-l-Qor’an. Ce livre réunit l’ensemble des règles et des principes de bienséance qui ne devrait pas être ignorés par la personne nasih, bien-disposée, vis-à-vis du livre d’Allah, soucieuse d’en comprendre le sens, de le prendre pour guide et d’en mémoriser tout ou partie. Nous allons tâcher au travers de cette nouvelle rubrique de donner à nos lecteurs un aperçu de cet ouvrage, à travers une sélection d’articles que nous vous proposerons.

Commençons donc par rappeler, si besoin est, les mérites de la récitation du Saint Coran et de son apprentissage.

Allah le Très Haut dit : Certes les gens qui récitent la parole d’Allah, accomplissent la prière et dépensent en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, espèrent ainsi faire un commerce qui ne périra jamais afin qu’Allah les récompense pleinement et leur ajoute de Sa grâce. Il est certes Pardonneur et Reconnaissant[35;29-30]. Allah Le Très Haut met ici en avant ceux qui chaque jour essaient de réciter le Coran, qu’ils soient débutants ou confirmés. Ils sont cités avec ceux qui prient et font l’aumône comme pour montrer l’importance que revêt cette adoration, la récompense étant la même que pour les prieurs et les généreux. De plus, ceux qui récitent la parole d’Allah ne peuvent se contenter de cette adoration sans méditer et en appliquer autant que faire se peut Ses commandements et en évitant Ses interdits. C’est une adoration qui, lorsqu’elle est pratiquée avec sérieux et assiduité, chaque jour, préserve des péchés et pousse à faire le bien, d’où son grand mérite.

Dans un hadith rapporté par Othman Ibn ‘Afan, le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : Le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne [Al Boukhari]. Celui qui cherche à se distinguer positivement dans le bas-monde et dans l’au-delà devrait donc essayer d’apprendre autant que possible la Parole d’Allah, puis l’enseigner. D’ailleurs le Prophète (paix et salut sur lui) disait que quiconque initie en Islam une belle pratique, que d’autres adoptent à sa suite, sera associé à la récompense de toute personne qui l’aura imité [Mouslim]. Que dire de celui qui apprend aux autres le Coran !De même qu’on en attend une récompense, le Coran peut aussi être pour nous un moyen de salut le Jour de la Résurrection comme l’a dit le Prophète (paix et salut sur lui) : ‘Lisez le Coran ! Il sera certes le jour de la résurrection une protection pour celui qui le récite assidument [Mouslim].

En réalité, il est aisé pour chacun d’entre nous de remplir sa balance de bonnes actions comme l’atteste la parole du Prophète (paix et salut sur lui) : Celui qui lit une lettre du Coran aura une bonne action écrite, sachant que chaque bonne action est multipliée par dix. Je ne dis pas que Alif Lam Mim est une lettre mais bien que Alif est une lettre, Lam en est une autre et Mim en est une autre [Al Tirmidhi : Sahih]. Combien donc de bonnes actions peut-on espérer pour chaque page de Coran lue.

En cette rentrée, prenons donc la bonne résolution de lire chaque jour et d’essayer de mémoriser la Parole d’Allah le Très Haut afin d’en tirer tous les mérites et d’œuvrer avec dans le bien !


Rubrique: Al Tibyan