21:32 - Mercredi 21 avril, 2021

- 9. Ramaḍān 1442

Parler peu, parler bien…


Allah a accordé à son Messager (paix et salut sur lui) le don d’exprimer de grandes choses en peu de mots (jawami’ alkalima). Le Prophète (paix et salut sur lui) n’était pas connu pour être bavard, tandis que ses propos regorgeaient de sagesse. Il a été envoyé à un peuple dont la majorité était illettrée ; lui-même l’était. Ses paroles nous sont parvenues plusieurs siècles après lui et ceci fait partie des miracles du Tout Puissant. Aïcha, qu’Allah l’agrée, eut ce témoignage : « l’Envoyé d’Allah ne parlait pas avec la volubilité qui est la vôtre, mais il parlait avec des paroles claires et distinctes. Celui qui était assis en sa présence les retenait ». Ses discours étaient si concis et si clairs que quiconque les entendait les retenait sans difficulté. Ainsi, de phrases courtes qui nous ont été rapportées de lui, nous tirons des pages d’enseignements desquels nous pouvons profiter dans tous les domaines de la vie. Il était doté d’une pertinence dans ses propos et faisait la part des choses entre le bien et le mal. Il ne s’exprimait pas sans raison. Son silence était réflexion.

Il ne s’empressait pas et son discours était explicite. Il prenait en compte les sensibilités de son auditeur qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte et il ne méprisait ni n’humiliait personne. Il ne parlait que par nécessité pour appeler à suivre la voie de Son Seigneur ou pour transmettre un enseignement. Il s’abstenait de toute parole mauvaise et tout ce qu’il disait était véridique.

Il commençait toujours par évoquer le nom de son Seigneur et terminait ces propos de la même manière. Il valorisait toute chose aussi minime soit-elle en signe de reconnaissance pour Celui qui les lui accordait. Il ne se mettait pas en colère pour les choses de ce bas monde. Tout le monde prenait plaisir à l’écouter. Il était soucieux d’être compris et n’hésitait pas à répéter les enseignements importants à retenir. D’après Anas Ibn Malik : « Le Messager d’Allah, qu’Allah lui accorde la grâce et la paix, répétait trois fois ce qu’il disait afin que cela soit bien compris » [Al Boukhari].

Tâchons de faire perdurer ses enseignement en mémorisant ses paroles et en les mettant en pratique : « Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset » [Al Boukhari]


Rubrique: La Sounnah du Prophète