21:51 - Samedi 25 juin, 2022

- 25. Dhū al-Qaʿda 1443

L’évocation l’une des meilleurs oeuvres


عَنْ أبي هُرَيرةَ رَضِىَ الله عَنْهُ أنَّ فُقَرَاءَ الْمُهَاجِرينَ أتُوْا رَسُولَ الله صلى الله عليه وسلم. فَقَالُوا: يَا رَسُولَ الله ذَهَبَ أهْلُ الدُّثور بالدَّرَجَاتِ الْعُلى، و َالنَّعِيمِ الْمُقِيمِ .قَالَ: وَمَا ذَاَكَ؟ قَالُوا: يُصَلّونَ كَما نُصَلِّى، وَيَصُومُونَ كمَا نَصُومُ وَيَتَصَدَّقُونَ ولا نَتَصَدَّقُ، وَيُعْتِقُونَ وَلاَ نُعْتِقُ .فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم أَفَلاَ أعَلِّمُكمْ شَيْئَاً تُدْركونَ بِهِ مَنْ سَبَقَكْم وَتَسْبِقُونَ مَن بَعْدَكُمْ وَلاَ يَكُونُ أحَد أفضَلَ مِنْكُمْ إلاَّ مَنْ صَنَعَ مِثْلَ مَا صَنَعتُمْ ؟  » قَالوا: بَلَى يَا رَسُولَالله .قال:  » تُسَبِّحُونَ وَتُكِّبرونَ، وَتَحْمَدُونَ، دُبُرَ كُلِّ صَلاَةٍ ثَلاثاً وَثَلاثِينَ مَرَّة.قال أبو صالح: فَرَجَعَ فُقَرَاءُ المُهَاجِرِينَ إلَى رَسولِ الله صلى الله عليه وسلم فَقَالوا: يَا رَسُولَ الله، سَمِعَ إخْوَانُنَا أهْل الأمْوَالِ بِماَ فَعَلنَا فَفَعَلوا مِثْلَهُ .فَقالَ رَسُولُ الله صلى الله عليه وسلم:  » ذلِكَ فَضْلُ الله يُؤْتِيهِ مَنْ يَشَاءُ - البخاري ومسلم

Abou Hourayra rapporte que des pauvres parmi les Emigrants de la Mecque vinrent dire au Messager de Dieu (paix et salut sur lui) : Les riches ont emporté les degrés les plus élevés du Paradis ainsi que ses délices éternels. - Et comment cela ? leur dit-il. Ils font la prière comme nous, jeûnent comme nous et ils font en plus l’aumône et nous, nous ne faisons pas l’aumône et ils affranchissent des esclaves tandis que nous, nous ne le faisons pas. Le Prophète (paix et salut sur lui) reprit : Voulez-vous que je vous indique une chose qui vous permette de rattraper ceux qui vous ont devancés et de devancer ceux qui viennent après vous, si bien qu’il n’y aura pas plus méritant que vous, si ce n’est quelqu’un qui fait ce que vous faites ? Les pauvres gens répondirent : Bien sûr, ô Messager de Dieu ! Il dit : dites à la fin de chaque prière trente-trois fois Soubhan Allah, trente-trois fois Elhamdouli Llah, trente-trois fois Allahou Akbar. Les pauvres revinrent quelques temps après trouver le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) : Nos frères riches ont su ce que nous faisions et en ont fait de même. Le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) leur dit : Telle est la générosité de Dieu, Il la donne à qui Il veut[Al Boukhari & Mouslim] – Texte en arabe sur le site..

Les enseignements à tirer

1 – La motivation des compagnons à se concurrencer dans le bien, loyalement et sans rivalité malsaine, et leur détermination de ne pas manquer d’opportunités qui puissent élever leur mérite auprès d’Allah.

2 – La bonne intention permet d’obtenir une récompense y compris pour ce que nous n’avons pas pu réaliser. Ainsi, celui qui aurait aimé faire des dons au même titre qu’une personne riche et pieuse mais qui ne trouve pas de quoi dépenser, celui-là sera récompensé pour sa bonne intention comme s’il avait fait l’aumône.

3 – Le sens apparent du hadith semble indiquer la supériorité du riche généreux par rapport au pauvre qui patiente. Toutefois, il s’agit d’un vaste sujet de divergence entre nos savants.

4 – Le grand mérite de dire après chaque prière trente-trois fois gloire à Dieu (soubhanallah), trente-trois fois louange à Dieu (el hamdoulillah) et trente-trois fois Dieu est le plus grand (Allahou Akbar) ; à tel point que cette œuvre qui nous parait insignifiante, nous permet de devancer tout le monde sauf celui qui aura fait de même. Ce hadith montre aussi clairement que l’évocation (dhikr) est l’une des meilleures œuvres, en plus d’être facile à pratiquer.

5 – La guidée et la subsistance sont entre les Mains d’Allah et sont réparties entre Ses serviteurs en toute Science et en toute Justice. Le musulman ne doit donc convoiter personne et se satisfaire des bienfaits que Dieu lui a octroyés.

6- L’Islam appelle les croyants à former une seule et même communauté (oumma), qu’elles que soient leur position dans la société ou leur origine sociale. L’Islam ne connait pas de « lutte des classes » entre riches et pauvres. Et au-delà des apparences, la règle de base reste celle édictée par le Coran : le plus noble d’entre vous auprès d’Allah, est le plus pieux [49;13]. Wa Allah ‘alam. 


Rubrique: Oumdat-al-ahkam