21:24 - Samedi 25 juin, 2022

- 25. Dhū al-Qaʿda 1443

Le mérite du siwak


عن أبِي هريرة رَضِي الله عَنْهُ، عن النبي صلى الله عليه وسلم قال :  » لَوْلاَ أنْ أشُقَّ عَلَى أمتي لأمَرْتُهُمْ بِالسَّوَاكِ مَعَ كُلِّ وُضوءٍ عِنْدَ كُل صَلاةٍ  » متفق عليه.

D’après Abou Hourayra, le Prophète paix et salut sur lui, a dit : Si je ne craignais d’imposer à ma communauté une charge qu’elle n’aurait pu supporter, je lui aurais ordonné d’utiliser le siwak* lors de chaque ablution avant chaque prière. [Al Boukhari & Mouslim]

* bâton d’arak utilisé en Arabie pour se laver les dents

Ce que l’on peut retenir 

1- La forte recommandation de se laver les dents avec un siwak après les ablutions et avant chaque prière. Bien que non obligatoire, son utilisation atteint néanmoins le degré des obligations en terme de récompense et de  mérite.

2 – Si l’on distingue l’objectif du hadith en présence et le moyen de parvenir à cet objectif, nous voyons bien ici que le but est de se purifier la bouche avant d’effectuer la prière et le siwak était le moyen dont disposaient les musulmans à l’époque pour se laver les dents. Ainsi, celui qui utilise une brosse à dents ou tout autre moyen permettant de se nettoyer efficacement les dents aura la même récompense que pour l’utilisation du siwak.

3 – L’importance de la propreté et de l’hygiène en Islam et plus particulièrement dans les actes d’adoration. Celui qui donne à la prière sa juste valeur ne saurait être sale ou négligé.

4 – Il est très réprouvé de venir à la mosquée avec une mauvaise odeur, que celle-ci émane de la bouche ou de toute autre partie du corps avant que celle-ci n’ait disparue car cela risque d’indisposer ses voisins dans la prière.

5- La miséricorde du Prophète r vis-à-vis de sa communauté.

6- La Sounnah a appris aux responsables de cette communauté que l’alléger est préférable au fait de lui imposer ce qui n’est pas obligatoire.

 

Et Dieu est plus Savant.

من تيسير العلام شرح عمدة الأحكام


Rubrique: Oumdat-al-ahkam