1:29 - Mardi 21 septembre, 2021

- 12. Safar 1443

Le Meilleur Pourvoyeur


Al Razzaq (le Pourvoyeur) est l’un des noms d’Allah qui, pour celui qui le connaît et l’a compris, apporte la sérénité et la paix. Al Razzaq est le Pourvoyeur par excellence, qui accorde ce qu’Il veut à qui Il veut, dans la quantité qu’Il veut, où et quand Il veut, selon Sa Sagesse et Sa miséricorde. Allah est Celui qui dispense Ses dons et Ses bienfaits aux créatures sans compter, et sans limites : ‘Allah accorde à qui Il veut sans compter’ [24;38], ‘En vérité, Dieu est le Grand Pourvoyeur’ [51;58]. Aussi, Dieu distribue Ses bienfaits à tous, sans distinction de couleur ou de religion, Il pourvoit aussi bien les mondes végétal et animal, en air, en eau, en chaleur, en aliments et en vêtements : Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits de Dieu, vous ne sauriez les dénombrer. L’homme est vraiment très injuste, très ingrat [14;34].

Le nom Al Razzaq dérive de rizq, que l’on traduit généralement par subsistance. Or, le rizq englobe tout ce qui est accordé par Dieu à Ses créatures, de matériel ou d’immatériel. On distingue alors deux types de rizq. Le premier vient nourrir le corps et assurer son bon fonctionnement par la satisfaction des besoins primaires. Quant au second, il nourrit l’esprit et le perfectionne par l’attribution de nobles qualités – telles la foi, la piété, l’intelligence, la sagesse, l’honnêteté – et c’est par elles que le croyant se rapproche de son Seigneur et assure sa réussite dans l’au-delà.

Quel que soit le type de rizq dont on parle, il provient de Dieu. Abraham qui débattait avec son peuple lui dit : ceux auxquels vous rendez un culte au lieu de Dieu ne détiennent pas votre subsistance (rizq), cherchez plutôt en Dieu votre subsistance (rizq), adorez-Le et soyez reconnaissants envers Lui, à Lui vous serez ramenés [29;17]. Dieu affirme cet état de fait en disant : C’est Dieu qui vous a créés, vous a accordé votre rizq, ensuite Il vous fera mourir, puis Il vous redonnera vie. Y en a-t-il parmi vos associés, qui fassent quoi que ce soit de tout cela ? Gloire à Lui ! Il transcende ce qu’on Lui associe [30;40].

Tous les moyens que nous connaissons pour obtenir notre rizq ne sont en réalité que des causes secondaires, qu’il faut néanmoins utiliser, par lesquelles Allah, Al Razzaq, nous fait parvenir les bienfaits dont nous avons besoin. Donc nous devons, étudier, travailler, mais en gardant à l’esprit que nous n’obtiendrons que ce que Dieu a d’ores et déjà décrété pour nous avant même notre venue au monde. Le Prophète (paix et salut sur lui) nous apprit ainsi qu’un ange mandaté par Dieu vient se tenir près de l’embryon durant la 120ème nuit suivant la fécondation et inscrit entre autres paramètres le rizq qui lui sera attribué durant sa vie [Mouslim]. Le Prophète (paix et salut sur lui) combat par ailleurs le caractère avide de l’être humain en disant : si l’un d’entre vous fuyait sa subsistance, elle le rattraperait comme la mort le rattrape [Al Tabarani – auth.].

Qui plus est, ce partage des bienfaits de Dieu se fait en toute sagesse et équité, Dieu sait mieux à qui Il accorde Ses bienfaits, Allah étend largement son rizq ou le restreint à qui Il veut [13;26], Si Dieu attribuait Ses dons avec largesse à [tous] Ses serviteurs, ils commettraient des abus sur la terre ; mais, Il fait descendre avec mesure ce qu’Il veut. Il connaît parfaitement Ses serviteurs et en est Clairvoyant [42;27]. Ainsi, le fait de remettre en cause le partage d’Allah revient à remettre en question Sa Sagesse, et à prétendre qu’Il pourrait être injuste envers Ses créatures, que Dieu nous en préserve !

Ceci étant, la bonne compréhension de ce Nom nous aidera à patienter face aux difficultés de la vie jusqu’à ce que Dieu nous apporte Son soutien. Quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable et lui accordera son rizq d’une façon inattendue [65;2-3].

Plus encore, cette conviction doit nous pousser à renoncer à tout genre de corruption, à tout acte malhonnête et tout moyen illicite. En effet, notre subsistance est garantie. Dieu dit : le Diable vous fait craindre l’indigence et vous recommande des actions honteuses ; tandis que Dieu vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce de Dieu est immense et Il est Omniscient [2;268] et le Prophète (paix et salut sur lui) de nous éduquer : Certes Djibril m’a révélé qu’aucune âme ne mourra tant qu’elle n’a pas complété son terme de vie et sa subsistance. Ainsi, faites preuve de crainte envers Allah et de perfection dans vos demandes et que le manque de subsistance ne vous pousse pas à la rechercher dans la désobéissance à Allah [Abou Nouaym – auth.].

La bonne compréhension de ce nom devrait par ailleurs nous encourager à dispenser nous-mêmes des bienfaits que Dieu nous a accordés car nous nous devons de nous inspirer de Ses noms et attributs pour parfaire nos actions et nos comportements. Ainsi, lorsque Dieu mentionne les gens pieux, Il les décrit comme ceux qui font largesse de ce que Nous leur avons accordé [2;3]. Ce verset exhorte en premier lieu à l’aumône. Cependant, son sens général est une incitation à partager tous les dons que Dieu nous a accordé, tels le savoir, l’intelligence ou les compétences pour le bien de tous.

Enfin, nous ne devrions pas considérer Dieu comme pourvoyeur de biens matériels uniquement, mais plutôt devrions nous Lui demander des biens matériels et spirituels ; ce qui nous permettra de L’adorer convenablement et de mériter la demeure dernière. Nous voyons dans la parole d’Abraham le fait que la subsistance doit donner lieu à l’adoration : cherchez plutôt en Dieu votre subsistance (rizq), adorez-Le… Dieu parle des gens du Paradis et du rizq extraordinaire qui les attend : quiconque croit en Dieu et fait le bien, Il le fait entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Dieu lui a fait une belle attribution [65;11].


Rubrique: Connaitre Dieu