14:27 - Vendredi 14 juin, 2024

- 7. Dhū al-Ḥijja 1445

Le beau modèle du Messager d’Allah


Allah l’Exalté a rendu obligatoire, à tous les croyants, le suivi et l’obéissance à Son Émissaire Mohammad, prières et salut sur lui : ‘(ô Mohammad) dis (aux croyants) : ‘Si vous aimez sincèrement Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés, Allah est Pardonneur et Miséricordieux. *Dis (aussi) : Obéissez à Allah et au Messager ! Et si vous tournez le dos… alors Allah n’aime pas les négateurs !’ (3;31&32) et ‘Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos… Nous ne t’avons pas envoyé à eux comme gardien’ (4;80). Allah le Glorifié dit également : ‘Votre compagnon (Mohammad) ne s’est pas égaré et n’a pas été induit en erreur *et il ne prononce rien sous l’effet de la passion ; *ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée’ (53;2à4), ‘Prenez ce que le Messager vous donne (ô croyants) et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en,  et craignez Allah car Allah est dur en punition’ (59;7).

Chaque nation suit un modèle et vise un idéal, incarné ou non par un être humain. Le modèle parfait des musulmans et leur idéal est incarné dans le Messager d’Allah, prières et salut sur lui, du fait des Paroles Divines : ‘En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle à suivre, pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et mentionne Allah abondement’ (33;21). Cela veut dire que toute personne qui croit que cet univers est commandé par Dieu, que les humains seront amenés à répondre de leurs actes en un Jour inéluctable, et qui ont pris l’habitude d’invoquer Dieu et de penser souvent à Lui ; ceux-là doivent impérativement suivre Mohammad, prières et salut sur lui, pour gagner la Satisfaction Divine.

Le message de Mohammad, prières et salut sur lui, ne s’arrête pas à une certaine époque car : ‘Mohammad n’a jamais été le père de l’un des vôtres, mais (il est) le Messager d’Allah et le dernier des prophètes, Allah est Omniscient’ (33;40). Étant le dernier prophète, il demeure le modèle à suivre pour les croyants jusqu’au Jour Dernier. Précisons que même lorsque Jésus le fils de Marie, prières et salut sur lui, reviendra, il n’apportera pas une nouvelle Législation, mais suivra la Loi de Mohammad, l’expliquera, et la revivifiera comme jadis il suivit la Loi de Moïse, l’expliqua et la revivifia.

Ce Prophète a été envoyé à tous les peuples et à toutes les communautés et non aux seuls Arabes, Allah disant : ‘Nous ne t’avons envoyé (ô Mohammad) qu’en miséricorde pour les mondes’ (21;107) : une miséricorde pour les hommes et les femmes, pour les blancs et les noirs, pour les orientaux et les occidentaux, pour les gens sans livre et les gens du Livre… et non une miséricorde pour un peuple seulement ou pour une tribu isolée. Ajoutons que l’universalité du Message de Mohammad a été annoncée dès le début de la Révélation.

Au travers de sa lecture du Coran, le lecteur remarque que Mohammad, ‘le très loué’, prières et salut sur lui, n’a été congratulé qu’en vertu des qualités de son âme, de son caractère parfait et de son éthique sublime, Allah disant : ‘Ton éthique est certes sublime (ô Mohammad)’ (68;4). S’il était beau, ne souffrant d’aucun défaut et son visage ressemblant à ‘un morceau de lune éclatante’, pour reprendre l’expression d’un compagnon, nous remarquons que le Coran ne s’est pas étalé à décrire ou vanter l’apparence du Prophète. Ceci nous indique que ce que Dieu attend de nous avant toute chose, est que nous imitions le Prophète, paix et salut sur lui, dans son noble caractère et ses belles manière, en plus de l’imiter strictement dans la façon d’adorer Allah, de pratiquer les prières, la zakat etc.

Ainsi, Allah a fait l’éloge de la miséricorde de son élu, prières et salut sur luide la douceur de son cœur, de la bonté de son caractère : ‘C’est par quelque miséricorde d’Allah que tu as été si doux envers eux (ô Mohammad) car si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon…’ (4;159) ; de son souci constant pour la diffusion du Message, et pour la situation des musulmans : ‘Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez (ô musulmans), qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants’ (9;128) ; de son courage : ‘Quand vous (musulmans) fuyiez (face à l’ennemi) sans vous retourner vers personne, cependant que, derrière vous, (en première ligne) le Messager vous appelait’ (3;153) ; de sa certitude en Allah et de sa parfaite confiance en Lui : ‘Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon (Abu Bakr) : N’aies pas peur, car Allah est avec nous’ (9;40) et ‘quand on leur a dit : les gens se sont rassemblés contre vous (pour vous combattre) craignez les, cela accrut leur foi, et ils dirent : Allah suffit pour nous protéger, Il est le Meilleur Protecteur’ (3;173).

Allah a évoqué en de nombreux versets la peine de son Prophète, prières et salut sur lui,  à cause du rejet et de la haine d’une partie des siens à l’égard de la Parole Divine : ‘Nous savons que vraiment ce qu’ils disent t’afflige (ô Mohammad), or, vraiment ils ne croient pas que tu es un menteur, mais ce sont les versets Divins que les injustes renient’ (6;33). Il était indulgent et avait pitié pour les négateurs ignorants cherchant à tout prix le moyen de les guider et de les mettre à l’abri du châtiment Divin et disant : ‘O mon Dieu, pardonne à mon peuple, ce sont des gens ignorants !’, quand ils le firent saigner du visage en lui jetant des pierres à Taëf ; ou lorsque l’Ange vint de la part d’Allah pour lui proposer l’anéantissement de ses détracteurs, il déclina la proposition et dit : ‘J’espère plutôt que mon Dieu fasse de leurs descendance une communauté adorant seulement Allah sans rien Lui associer’.

Le Prophète, prières et salut sur lui,  cherchait à faciliter la vie des croyants et non à leur rendre la vie impossible : ‘Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux’ (7;157) car ‘Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous’ (2;185), ‘Allah veut vous alléger car l’homme a été créé faible’ (4;28). À ses compagnons qu’il envoyait au Yémen pour apprendre l’Islam aux gens, le Prophète, prières et salut sur lui,  dit : ‘Facilitez-leur et ne leur rendez pas difficile (l’Islam), faîtes les se rapprocher (du droit chemin) et ne les faîtes pas s’enfuir’.

Il a été également décrit comme un ‘serviteur généreux’, ne refusant jamais à celui qui était dans le besoin, « rendant le bien pour le mal », humble avec les croyants et fier pour la religion d’Allah, priant la nuit jusqu’à ce que ses pieds gercent, et pleurant dans ses prières nocturnes jusqu’à mouiller sa barbe. Mais nous ne pouvons ici évoquer l’ensemble de ses qualités. Son éthique, résume sa noble épouse Aïcha, était le Coran ! [Mouslim]

Voilà donc un bref aperçu de notre modèle de perfection humaine, bien différent de l’image que peuvent en donner les ignorants ! Puisse Allah nous aider à marcher dans les pas de son guide jusqu’au dernier souffle ! Et Allah sait mieux !


Rubrique: Bien comprendre l'Islam