12:18 - Mardi 12 novembre, 2019

- 14. Rabīʿ al-Awwal 1441

L’amour du « bas-monde »


D’après Ibrahim Ibn Bashâr : Un mystique vint poser à Ibrahim Ibn Adam la question suivante : « Pourquoi, ô Abou Ishaq ! Dieu se cache-t-Il aux cœurs ? Parce qu’ils aiment ce que Dieu déteste répondit-il ; ils aiment ce bas-monde et ils sont attirés par cette demeure de séductions illusoires, de divertissements et de jeux, et ils négligent d’œuvrer pour une autre demeure, celle de la vie éternelle dans des délices incessants et sans fin, qui durent et se prolongent indéfiniment, au Royaume de la perpétuité, inépuisable, et ininterrompue ! »

Ce n’est pas un signe d’amour, que d’aimer ce que déteste Ton Bien aimé ! Notre Seigneur a blâmé ce bas monde, et nous le couvrons de louanges ; Il le déteste, et nous l’aimons, Il nous a encouragé à en faire peu de cas alors que nous lui donnons la préférence et que nous le recherchons. Il vous a menacé de Sa destruction et vous en faites une forteresse. Il vous a interdit de le rechercher et vous le réclamez. Il vous a mis en garde contre les trésors, et vous les enfouissez. Ce bas-monde vous prêche toutes ses illusions, et vous vous dépêchez d’acquiescer à celui qui vous y invite. Il vous trompe avec ses séductions et vous les fait désirer, et vous vous souscrivez humblement à ses vœux en vous complaisant dans ses splendeurs fugitives, en vous délectant de ses plaisirs, en accueillant les plaisirs qu’il fait naître en vous et en vous souillant dans les conséquences qu’ils entraînent, en déterrant ses trésors avec les serres de l’avidité, en creusant ses mines avec les pioches de la cupidité, en bâtissant inconsidérément n’importe où et en fortifiant avec une ignorance aveugle les lieux que vous habitez. »

Tiré de L’anthologie du renoncement de l’Imam el Bayhaqi, chapitre de l’abandon du monde et de l’opposition de l’âme et de la passion.


Rubrique: Adoucir nos cœurs