6:33 - Jeudi 28 octobre, 2021

- 21. Rabīʿ al-Awwal 1443

La lecture du Coran entre superficialité et profondeur


Le Coran, parole de Dieu et dernier Livre révélé, est certainement le meilleur moyen par lequel le croyant cherchera à se rapprocher de son Seigneur. Nombre d’exégètes considèrent que « la corde d’Allah » à laquelle fait référence le verset « Cramponnez-vous tous ensemble au câble d’Allah… » [3;103] désigne le Coran. Le Prophète (paix et salut sur lui) a également évoqué l’importance d’être très attaché au Coran en qualifiant ceux qui l’apprennent comme faisant partie des meilleurs de la communauté musulmane : le meilleur d’entre vous est celui qui apprend le Coran et l’enseigne aux autres [Al Boukhari]. Au vu de ces nombreux mérites, il n’est pas étonnant que les gens attachés au Coran soient une cible privilégiée pour celui qui a juré de perdre l’Homme, à savoir Iblis. Pour les piéger, ce dernier essaiera tout à la fois de corrompre leurs intentions – ce dont nous avons déjà parlé, il y a quelques mois, dans notre rubrique dédiée à l’éthique des porteurs du Coran – mais aussi de les détourner des objectifs primordiaux pour lequel ce Livre a été révélé.

Certes le Coran a été révélé afin de permettre aux hommes de comprendre le sens et le pourquoi de leur existence, en leur donnant les moyens, dans un niveau de langage accessible au plus grand nombre, d’appréhender la Réalité Divine.

Pour le croyant, la relation avec le Coran a deux implications : la première consiste à méditer sur ses versets et la seconde à mettre en application ses commandements. Dieu évoque à plusieurs reprises l’importance de méditer sur Sa parole : (Voici) un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent [38;29], Que ne méditent-ils sur le Coran ? Ou bien leurs cœurs sont-ils verrouillés ? [47;24].Satan souhaite nous éloigner de ces objectifs prioritaires afin de nous pousser à n’avoir qu’une vision très réductrice et superficielle du Coran, consistant à nous limiter à sa seule récitation ou bien à une approche très littérale – et ce qui vaut pour le Coran, vaut également pour la Sounnah.

Il nous a été rapporté scs sages paroles d’Al Hassan Al Basri : Le Coran fut révélé afin que les gens le pratiquent, mais les gens firent de sa récitation une pratique. Commentant cette parole, Ibn Al Jawzi dit : les gens se contentent de le réciter et délaissent le programme de vie qu’il contient.Or, si le respect des règles de récitation, communément appelé tajwid est très important ; cela ne devrait pas être la seule priorité du croyant mettant de côté la compréhension, la méditation du message coranique. Ainsi, la bonne récitation est importante mais ne doit pas nous détourner de la méditation. Le Prophète (paix et salut sur lui) alliait tous ces aspects : la méditation, la mise en pratique, avec une lecture mélodieuse et parfaite.


Rubrique: Talbis Iblis