5:54 - Dimanche 25 août, 2019

- 23. Dhū al-Ḥijja 1440

L’hypocrisie : une maladie du coeur


L’hypocrisie est un mal intérieur qui peut gagner l’homme sans qu’il ne s’en rende compte. Or l’hypocrisie prend deux formes : l’une majeure, l’autre mineure.

L’hypocrisie majeure [qui est une forme de reniement de Dieu] implique le séjour éternel dans les bas-fonds de l’Enfer. Ce genre d’hypocrite manifeste aux musulmans sa croyance en Dieu, en Ses anges, en Ses livres, en Ses messagers et au Jour Dernier alors qu’au fond de lui il renie tout cela. Il ne croit pas que Dieu a usé d’une parole qu’Il a révélée à un homme, qu’Il l’a promu Messager aux hommes pour les guider avec Sa permission, les avertir et leur faire craindre Son châtiment. Mais Dieu a mis à nu les hypocrites en dévoilant leurs pensées secrètes dans le Coran et en révélant leurs affaires aux serviteurs pour qu’ils prennent garde. Il a ainsi évoqué au début de la sourate al Baqara les trois groupes de gens de ce bas-monde : les croyants dans quatre versets, les impies dans deux versets et les hypocrites dans treize versets en raison de leur nombre et de la gravité de leur provocation pour l’Islam et ses adeptes. En effet, ils font beaucoup de tort à l’Islam étant donné qu’ils sont considérés comme adhérents faisant triompher sa cause alors qu’ils sont en réalité ses pires ennemis. Et ils expriment leur hostilité sous toute forme que l’ignorant prendrait pour de la science et de la réforme.

Ils ont mis des habits des gens de la foi sur des cœurs de gens égarés et impies. Donc, leurs extérieurs sont ceux des partisans et leurs intérieurs sont ceux des négateurs. Chacun d’eux possède deux visages : un visage avec lequel il accueille les croyants et un autre qu’il réserve à ses frères de péché. Il a aussi deux langues : une langue avec laquelle il s’adresse extérieurement aux musulmans et une autre avec laquelle il exprime son secret intime. ‘Chaque fois qu’ils rencontrent des croyants, ils disent : Nous croyons ! Mais lorsqu’ils se retrouvent seuls avec leurs démons, ils disent Nous sommes avec vous ; nous ne faisons que plaisanter.’ [2;14]

[…] Les hypocrites sont une espèce d’hommes dont les uns ressemblent typiquement aux autres : Ils ordonnent le répréhensible après l’avoir pratiqué, découragent la pratique du bien après l’avoir délaissé et se refusent à dépenser l’argent sur le chemin de Dieu. Combien de fois Dieu leur a rappelé Ses bienfaits mais ils se sont détournés du rappel et l’ont oublié ? Combien de fois Il a dévoilé leur état à ses serviteurs croyants pour qu’ils les évitent ?

Ils dissimulent les marques de l’hypocrisie mais Dieu les a manifestées sur leurs visages et à travers les trébuchements de leurs langues. Il les a marqués par des signes qui ne peuvent échapper aux gens du discernement et de la foi : ‘Ou bien, ceux dont les cœurs sont malades pensent-ils que Dieu ne fera jamais paraître leur haine ? Si nous le voulions, Nous vous les montrerions : tu les reconnaitrais à leurs traits et à la fausseté de leurs paroles. Dieu connait vos actions.[47;29-30]

Extrait des Sentiers des Itinérants de l’Imam Ibn Qayyim al Jawziyya


Rubrique: Le sentier des itinérants