12:19 - Mardi 12 novembre, 2019

- 14. Rabīʿ al-Awwal 1441

Embellir sa récitation


Le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : Embellissez le Coran par vos voix [Abou Dawoud, Sahih], ajoutant : Celui qui ne psalmodie pas le Coran n’est pas des nôtres [Al Boukhari]. La psalmodie consiste en l’embellissement de sa voix, chacun devant faire de son mieux en observant les règles de récitation. La beauté de la voix a évidemment un impact fort sur celui qui récite et sur celui qui écoute la lecture. Le récitant à la belle voix aura plus de facilité à toucher les cœurs, s’il est sincère. Combien de personnes ont en effet rapporté avoir été touchées par la récitation du Coran sans pour autant le comprendre ?

Le Prophète (paix et salut sur lui) aimait écouter le Coran récité par d’autres personnes. Il demanda un jour à Abdallah Ibn Mass’oud : Récite-moi le Coran. Celui-ci répondit : Comment te le réciterai-je alors que c’est sur toi qu’il est révélé ? Le Prophète (paix et salut sur lui) insista disant : J’aime l’entendre de quelqu’un d’autre. Puis lors de la lecture d’Ibn Mass’oud, le Prophète se mit à pleurer [Al Boukhari].

La bienséance avec le Coran concerne tous les musulmans, et pas uniquement les étudiants ou les maîtres. Les musulmans doivent en effet avoir le plus grand respect pour la parole d’Allah. Le rajout ou le retrait volontaire d’une lettre ne saurait être toléré. De même, il est prohibé d’interpréter le Coran sans un bagage solide comme nous l’avons évoqué par ailleurs.

À l’approche du mois béni de Ramadan, le mois du Coran, il serait primordial pour nous de mesurer la place que porte le livre d’Allah dans nos vies. Allah Le Très Haut dit en parlant du Coran : Dis : pour ceux qui croient il est une guidée et une guérison [41,44].


Rubrique: Al Tibyan