22:49 - Samedi 25 juin, 2022

- 25. Dhū al-Qaʿda 1443

David et Salomon [Dawoud & Soulayman]


L’imam Ahmad et Al Tirmidhi rapportent du Messager d’Allah, Mohammad, paix et salut sur lui, que lorsque le père de l’humanité, Adam, observa les âmes de sa descendance, il en vit une qui luisait particulièrement. Il demanda : O mon Dieu qui est-ce ? Allah répondit : C’est ton fils David. Adam demanda ensuite quelle serait la durée de sa vie. On lui répondit qu’il vivrait soixante ans. O mon Dieu augmente son âge ! reprit-il. Non, dit Allah, à moins que tu ne lui concèdes de ta propre vie.  Le père du genre humain offrit alors quarante années de sa vie à David ! Lorsque l’ange de la mort se présenta auprès d’Adam, qui avait neuf cent soixante ans, celui-ci dit : Ne devais-je pas vivre mille ans ?, oubliant qu’il avait offert quarante ans de sa vie. Allah eut pitié de lui et lui offrit quarante années de plus à vivre, sans diminuer pour autant la durée de vie de David.

Quand Moïse mourut, Yoshouha fils de Noun (Josué) hérita de lui la prophétie. A chaque fois qu’un prophète mourait, Allah accordait la prophétie et le commandement à un autre des enfants d’Israël. Puis, ceux-ci désirèrent être gouvernés par un roi, comme l’étaient les autres nations. Aussi, ils partirent auprès du prophète de l’époque, pour lui demander de désigner un roi. Allah révéla que la royauté revenait à un homme nommé Talout [Saül] qui était intelligent et fort. Talout prit donc le commandement des israélites et mena avec eux de nombreuses campagnes militaires.

Alors, qu’ils devaient faire face à une armée redoutable, commandée par un colosse impitoyable du nom de Goliath (Jalout), Talout voulut éprouver ses troupes, pour être sûr de n’avoir auprès de lui que les croyants à la foi la plus forte. Son armée avait arpenté le désert sous un soleil torride. Ils arrivèrent en face d’un fleuve qu’ils devaient traverser. Talout proclama que seuls ceux qui traverseraient le fleuve sans en boire plus d’une gorgée, pourraient combattre à ses côtés. Ceux qui pouvaient dominer leur soif, et leur fatigue seraient capables de mettre en déroute la terrible armée ennemie. Talout se trouva finalement avec trois cent treize hommes auprès de lui, ils invoquèrent Allah et Lui demandèrent la fermeté et la victoire. Goliath demanda avec arrogance qui oserait s’opposer à lui dans un duel. Le jeune David, qui n’était pas très grand, s’avança face au colosse, et le terrassa ! Après cet évènement tous les israélites l’aimèrent. Il succéda à Talout sur le trône et hérita de la prophétie.

Il était un grand adorateur et Allah lui accorda le pouvoir d’entendre les louanges que la nature Lui adresse. Le Prophète Mohammad, paix et salut sur lui, a décrit son adoration, dans un hadith que rapportent Al Boukhari et Mouslim : La meilleure prière et le meilleur jeûne sont ceux de David : il dormait la moitié de la nuit, se réveillait pour en prier un tiers et dormait le dernier sixième, il jeûnait un jour sur deux, et ne reculait jamais face à l’ennemi. Sa voix était douce, ses traits fins et ses yeux bleus.  Allah lui révéla le Zabour.

Allah lui accorda également un enfant qu’il prénomma Salomon [Soulaïman]. C’est lui qui hérita du trône de son père, de la prophétie et de la sagesse. Allah accorda à Salomon un immense et riche royaume et lui donna la faculté de comprendre le langage des animaux. Il fit reconstruire le Temple, Al Beyt Al Maqdis, sur les fondations sur lesquelles l’avait jadis bâtie Jacob. Allah en fit une qibla pour les adorateurs jusqu’à la venue de Mohammad, que les prières et la paix soient sur lui.

Des histoires pour le moins étonnantes circulent à travers de nombreux livres au sujet de David et de Salomon. Les musulmans s’abstiennent de colporter et de prêter foi aux récits au sujet desquels Allah n’a fait descendre aucun verset explicite. Pour ce qui est des allégations selon lesquelles Salomon aurait fait construire des temples pour les idoles ou aurait toléré que sous son règne soit adoré un autre qu’Allah, nous les rejetons purement et simplement puisqu’Allah a contredit ces fables et ces légendes dans la sourate Al Baqara Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Salomon. Alors que Salomon n’a jamais été mécréant mais bien les diables [2;102].

Au contraire, Salomon était jaloux pour Allah, et lorsqu’il entendit parler d’un royaume proche du sien, où l’on vénérait le soleil, Salomon se mit en colère, fit envoyer une lettre à leur reine pour l’appeler à reconnaître Allah pour seul Dieu, et l’avertit que dans le cas contraire, il enverrait son armée conquérir son pays. La reine de Saba se rendit dans le royaume de Salomon, le rencontra et fut convaincue qu’il était le prophète d’Allah et qu’Allah seul méritait d’être adoré. Elle adopta la religion de Salomon. Qu’Allah soit satisfait d’elle !

Que la paix soit sur David et Salomon !


Rubrique: Les histoires des prophètes