6:24 - Jeudi 28 octobre, 2021

- 21. Rabīʿ al-Awwal 1443

Ô Allah… Aide-moi à T’invoquer…


اللَّهُمَّ أَعِنِّي عَلَى ذِكْرِكَ وَشُكْرِكَ وَحُسْنِ عِبَادَتِكَ

Ô Allah… Aide-moi à T’invoquer, à Te remercier et à T’adorer de la meilleure des manières

Contexte :

Mou’adh rapporte : Le Prophète (paix et salut sur lui) me prit un jour par la main et me dit : Ô Mou’adh, par Allah, je t’aime ! Puis il ajouta : je te recommande, ô Mou’adh, de dire régulièrement à la fin de chaque prière : Ô Allah, aide-moi à T’invoquer, à Te remercier et à T’adorer de la meilleure des manières [Abou Dawoud, al Nassaï, Ibn Hibban, Al Hakim : Sahih].

 

Ce que nous retenons :

1- Quand il apprit aux compagnons le tachahoud, le Prophète (paix et salut sur lui) leur précisa qu’ils pouvaient le faire suivre par l’invocation de leur choix. L’invocation ci-dessus est celle que conseilla l’Envoyé de Dieu (paix et salut sur lui) à Mou’adh. Il est souhaitable (moustahab) de la prononcer intérieurement ou à voix basse, lors de prières obligatoires ou surérogatoires, juste avant les salutations finales ou après ou encore lors d’une prosternation.

2- Le serviteur y demande à son Seigneur de l’aider : – à ne jamais délaisser l’invocation, par le biais de sa langue récitant de belles paroles, ou de son cœur débordant de bons sentiments à l’égard de Dieu, – à être sans cesse reconnaissant envers Ses bienfaits, en Le remerciant et en agissant de sorte à prouver cette reconnaissance, – à se rapprocher de la perfection au travers de l’adoration dans son sens le plus large, soit par toute chose qui plait au Très Haut, matérielle ou spirituelle, parole ou action, utile à l’homme et à la société dans son ensemble.

3- Les multiples mérites du compagnon Mou’adh que le Prophète (paix et salut sur lui) honora ; – en le prenant par la main, – en l’appelant par son nom, – en jurant par Allah qu’il l’aimait. Celui-là même dont il dit une fois (paix et salut sur lui), lui tapant amicalement la poitrine : […] Louanges à Allah qui a guidé le messager du Messager d’Allah vers ce que le Messager d’Allah agrée [Ahmad ; hassan].

4- En grand communiquant, le Prophète (paix et salut sur lui) captait naturellement toute l’attention de ses interlocuteurs, transmettant l’essence même de ses messages grâce à cette chaleur, à une miséricorde naturelle, une bonté extrême et une humilité sans égale. Le bon rappel est comme l’était le sien ; simple, concis et visant la mise en pratique.

5- S’aimer réciproquement pour l’amour de Dieu présente de nombreuses vertus. C’est ainsi que l’amour entre un élève et son maître est bénéfique à l’apprentissage de la science.

 

Et Allah sait mieux !


Rubrique: Apprendre des invocations