7:41 - Lundi 23 juillet, 2018

- 10. Dhū al-Qaʿda 1439

À l’ombre du Trône


Abou Hourayra rapporte cette parole du Prophète (saws) :

« Sept catégories d’individus seront sous l’ombre du Trône d’Allah, le jour où il n’y aura d’ombre que la sienne : un imam juste, un jeune homme ayant grandi dans l’adoration d’Allah Exalté, un homme dont le cœur est attaché aux mosquées, deux individus qui se sont aimés en Allah, se sont réunis et séparés en Lui, un homme ayant repoussé les avances d’une femme belle et puissante au nom de sa crainte d’Allah, un homme qui a dépensé une aumône si discrètement que même sa main gauche n’a pas su ce que sa main droite a donné, un homme qui, loin des regards, se mit à pleurer en évoquant Allah ».

Ce hadith sublime est rapporté dans les deux recueils authentiques d’Al Boukhari et de Mouslim. Il mériterait de longs développements. Ceci dit, nous nous contenterons aujourd’hui d’en dégager les principaux enseignements.

1– La justice et l’équité sont des qualités requises par la foi. Encore plus quand la personne est puissante, de par un avantage dont elle dispose vis-à-vis des gens qui sont sous sa responsabilité. L’imam désigne ici le responsable quel qu’il soit et quelle que soit sa responsabilité.

2– Combien est honorée la personne qui a eu la chance d’être éduquée dans l’amour d’Allah et dans Son obéissance ! Combien est grand le mérite de ses parents ou tuteurs ! Tâchons d’éduquer convenablement nos enfants, par la parole et par l’exemple; afin de leur faire aimer l’Islam et le leur faire pratiquer dès le plus jeune âge. Plus facile sera pour eux la pratique et l’assimilation du savoir religieux.

3– Les mosquées sont les lieux les plus aimées d’Allah dans chaque région et pays. Bonheur à ceux qui côtoient les mosquées et les peuplent, aiment s’y recueillir, y prier, y évoquer et lire le Livre de leur Seigneur. Malheur à ceux qui souillent ces lieux en les utilisant comme lieu de transaction et de discussion pour les affaires du bas-monde.

4– La foi véritable consiste à n’aimer que pour Allah. Le croyant ne s’attache qu’à ce qu’aime Allah et ce qui mène à son amour. Aussi aime-t-il le croyant pieux et vertueux obéissant à Son Seigneur et recherche sa compagnie, même si celui-ci n’a rien a lui apporter de matériel ou d’éphémère comme une réputation ou des honneurs. Il ne le côtoie que pour l’amour d’Allah.

5– Bonheur à qui résiste aux tentations qui partout l’entourent se rappelant la promesse et la menace de Son Seigneur le Très Haut ; qui ne se laisse point subjuguer par les artifices du bas-monde et donne plus de valeur et d’importance à celui d’après. Patience d’un instant vaut mieux certes que les regrets éternels.

6– La générosité et l’altruisme sont des principes de la foi, prescrits par tous les prophètes d’Allah, dans tous les livres révélés. L’aumône pour être parfaite doit être dénuée d’ostentation et également être donné le moment adéquat à celui qui en a vraiment besoin. À tel point que l’individu doit saisir l’opportunité du don au bon moment et n’a peut-être pas même le temps de voir ce qu’il donne,

7La sincérité et le repentir sont des vertus qui poussent l’homme à verser des larmes lorsqu’il pense aux bienfaits et à la bonté de Son Seigneur, et à sa propre vilénie et à ses péchés honteux.


Rubrique: Leçons prophétiques